shiba

  • Jeux de shiba inu au jardin

     Ichigo Hime & Ikkyu

    Shiba Ichigo

    shiba inu

    Kimiko

    shiba inu

    shiba inu

    Ichigo Hime

    shiba inu hillock snowy

    Ikkyu

    shiba inu

    shibe inu

    Kimiko

    shiba inu

    shiba inu

    dyn001_original_134_146_gif_2585915_58d06fcd39edd622aa176d4ed096acdb.gif

  • Japanese tower

     

    tourj5

    tourjapbru2

     

    tourjapbru29

    tourjapbru1

     

    tourj7

    tourjapbru26

    tourj1

    tourjapbru3

    tourjapbru28

    tourjapbru30

    pavchi

    tourj4

    tourjapbru5

    tourjapbru5

  • Deux shiba et la tour Japonaise de Bruxelles

    ikkyujapantour

    Les Musées d’Extrême-Orient de Bruxelles situés à Laeken (Bruxelles-ville) font partie des Musées royaux d'art et d'histoire.


    Ils sont composés de trois édifices surprenants dans le paysage bruxellois : la Tour Japonaise, le Pavillon Chinois et le Musée d’Art japonais, véritables curiosités architecturales significatives de la fascination des Européens du début du XXe siècle pour la Chine et le Japon dont certains éléments artistiques auront une forte influence exprimée notamment par l’Art nouveau.

     

    Ces constructions, mélange de techniques locales et d’éléments importés, érigées en lisière du domaine royal de Laeken, font partie de réalisations suscitées par le roi Léopold II, qui avait le projet de construire toute une avenue bordée de monuments représentants les différents styles exotiques.

     

    Selon une tradition tenace, la Tour japonaise serait une authentique pagode japonaise provenant de la représentation japonaise à l'Exposition universelle de 1900 à Paris et aurait été rachetée par le roi Léopold II.

     

    L'édifice n'est en fait pas conforme à l'architecture bouddhique japonaise: sous ses cinq toits, il compte six niveaux, contrairement aux cinq que l'on attendrait normalement.

    Lors de l'Exposition universelle de Paris, la représentation de la Compagnie des messageries maritimes, appelée Le Panorama du Tour du Monde, dont une tour japonaise réalisée par l'architecte français Alexandre Marcel, fascina le roi Léopold II, qui souhaitait embellir la commune de Laeken et avait conçu le projet d'un musée exotique de plein air.

    Seul le pavillon d'entrée du Tour du Monde était l'œuvre d'un charpentier japonais et fut réédifié à front de l'avenue Van Praet à Laeken. Pour ce qui est de la tour, Alexandre Marcel fut chargé de construire à la limite du domaine royal de Laeken une réplique de l'édifice qu'il avait réalisé pour l'Exposition universelle.

    Le gros-œuvre fut réalisé par des entreprises belges, mais le bâtiment, d'une hauteur de 40 mètres, fut assemblé sans clous conformément aux techniques traditionnelles japonaises Pour assurer à l'édifice un cachet authentique, la plus grande partie de la décoration intérieure et extérieure - portes et panneaux en bois sculpté, plaques en cuivre doré - fut commandée au Japon, à des artisans de Yokohama. Une partie fut néanmoins confiée à des artistes parisiens, notamment les trente-quatre vitraux de l'escalier qui sont l'œuvre du peintre verrier et décorateur Jacques Galland et l'installation électrique que l'on doit à Eugène Soleau.

    Commencé en 1901, le chantier fut terminé en 1904. Son inauguration eut lieu le 6 mai 1905 lors d'une garden-party.

    En 1909, le roi, qui avait abandonné l'idée d'un musée, offrit le bâtiment à l'Etat belge. Confié au Ministère des affaires étrangères, il fut ouvert au public jusqu'à la Première guerre mondiale. En 1921, il fut attribué au Ministère des Arts et des Sciences. Longtemps fermé, il fut restauré en 1989, à l'occasion d'Europalia Japon.

     

    Le Pavillon chinois, construit quelques années plus tard pour devenir un restaurant de luxe (ce qu’il ne sera jamais), reçoit des décorations intérieures qui, ainsi que le kiosque, dans un souci d’authenticité, sont exécutés à Shanghai.

    Les deux bâtiments devenus propriété de l’État en 1921 présentent aujourd’hui des collections de porcelaines décoratives réalisées pour l’exportation vers l’Europe et provenant du Japon du milieu du XVIIe siècle au milieu du XVIIIe siècle et de Chine de la seconde moitié du XIXe siècle au début du XXe siècle.

     

    Le Musée d’Art japonais, inauguré en mars 2006 est installé dans la dépendance du pavillon chinois destiné à l’origine à servir d’écurie. Les collections, centrées sur l’époque d’Edo (1600-1868) sont présentées en alternance et témoignent de la maîtrise atteinte par les japonais dans les arts du métal, de la laque, de la peinture, de la xylographie, du textile, de la céramique et de la sculpture.

    ikkyuet iyokan

  • Le shiba en été

    Avec l’arrivée des beaux jours et de l’été, les animaux domestiques vont passer de plus en plus de temps dehors, ce qui ravit les propriétaires et les animaux eux-mêmes. Votre chien aura enfin la possibilité de gambader comme bon lui semble. Pendant ce temps, de leur côté, les maîtres jardineront peut-être et manipuleront des produits susceptibles d’empoisonner leur animal.

    Produits destinés au jardinage

    Les plus communs sont les produits tels que les insecticides, herbicides et fongicides. Si les doses prescrites sur le manuel d’utilisation sont respectées, le danger est moindre. L’empoisonnement des chiens se fait plutôt par les produits concentrés. Ce cas de figure se présente généralement lorsque vos produits sont mal rangés, ou lorsque vous dépassez les doses inscrites dans les instructions.

    Grâce à leur odorat redoutable, les chiens sont particulièrement doués pour repérer les produits plus ou moins bien cachés, creuser la terre qui vient d’être traitée avec des produits toxiques et avaler tout ce qu’ils trouvent. La vigilance doit donc être votre mot d’ordre pour éviter toute contamination.

    Herbe et fleurs

    Si beaucoup de chiens mangent de l’herbe pour ensuite la vomir, elle n’est très heureusement généralement pas toxique. C’est également le cas de la plupart des fleurs, qui peuvent entraîner des diarrhées chez le chat par exemple. Cependant, certaines fleurs comme les tulipes, le muguet et l’azalée peuvent être mortelles pour les animaux de compagnie, si elles sont ingérées en très grande quantité. Lorsque vous vous occupez de traiter ces fleurs, surveillez attentivement votre chien. Rappelons que le paillis de fève de cacao est connu pour ses propriétés toxiques sur le chien.

    Précautions

    Rangez tous les produits destinés au jardinage dans un placard ou en endroit fermant à clé, afin qu’ils soient hors de portée de vos animaux. Enfermez votre animal à l’intérieur pendant que vous traitez vos plantes.

    Prenez donc le temps de lire toutes les instructions et vous enquérir des caractères toxiques des produits que vous manipulez, afin de ne pas vous tromper dans les doses. Evitez de faire boire du lait à votre animal dans les heures qui suivent l’intoxication, car sa digestion aggraverait le problème.

    En cas d’ingérence de produits toxiques

    Si votre chien ou votre chat a malencontreusement ingéré une substance toxique, emmenez-le tout de suite chez le vétérinaire. Ne cherchez pas à faire vomir votre animal, car le produit corrosif brûlera l’œsophage une seconde fois. Il faut au contraire qu’un lavage d’estomac soit pratiqué. De plus, un quart d’heure seulement après son ingestion, l’animal sera incapable de vomir le produit. Munissez-vous du produit responsable de l’intoxication si possible en vous rendant chez le vétérinaire.
     

  • Akita Inu : les conseils d'un spécialiste

    akita-debout

    Avec la déferlante du film Hatchi beaucoup d'entre vous ne jurent plus que par l'Akita Inu, qui est en passe de devenir le nouveau chien star plébiscité du public avec le chihuahua. Plusieurs spécialistes de la race tirent la sonnette d'alarme et dénoncent les effets de mode et invitent à ne pas choisir ce chien juste pour sa popularité.

    Quelle est la particularité des Akita Inu ?
    Le défaut de la race est sa dominance envers les autres chiens de même sexe : il est impossible de faire cohabiter 2 mâles (Akita ou autre). Les femelles sont plus douces, mais il y  a des femelles Alpha, comme chez les loups, qui dominent la meute. Il est fortement déconseillé de promener son Akita sans laisse : vous jouez à la roulette russe ...

    Avec un étranger, l'Akita est méfiant. Au premier abord, ignorez-le, il viendra naturellement vers vous quand il aura confiance. Avec les enfants, il est amical mais pas joueur comme l'est un Caniche qui ramène la balle pendant des heures. La particularité première est que, pour lui, son maitre est une idole ou plutôt "son Shogun" qu'il aimera et ne quitterait pour rien au monde. Certains éternuent de joie quand leur maitre arrive. Il est le symbole de la fidélité au Japon depuis l'histoire d'Hachiko.

    L'Akita est surnommé "le Chien Chat" au Japon car il passe des heures à faire la sieste et à un peu son caractère et ce côté indépendant : c'est un chien bourré de paradoxes.

    Les Akita Inu sont-ils faciles à éduquer ?
    Les Akita  ne sont pas difficiles à éduquer, mais il faut avoir de bonnes notions en la matière. Ne pas confondre éducation et dressage : pour le film Hatchi, il a sûrement dû falloir des centaines d'heures aux professionnels pour arriver à travailler.

    L'Akita comprend très vite, donc si vous lui apprenez un exercice, assurez vous qu'il soit bien montré : ne donnez pas des ordres comme "Assis" ou "Aux pieds" n’importe comment. Il va comprendre du premier coup ce que vous lui demandez de faire, donc si l'exercice est mal fait, il sera très difficile de corriger ces premières erreurs.

    Quand l’Akita Inu n'a pas envie, il n'a pas envie et ne se forcera pas. Si vous vous évertuez à persévérer, vous allez perdre votre temps et vous" braquer "contre lui. Il est important pour lui et pour vous de toujours finir sur un exercice réussi. Ne restez jamais sur un exercice mal fait ou un échec.

    L'éducation se fait en séances très courtes (10/15 minutes) alternées de pauses (2 / 5 mn). Son éducation se fait très jeune, et contrairement à ce que certains disent : mettez le en situation de suite, emmenez le partout avec vous, en ville, au contact d’autres animaux etc…Cependant, l'Akita n'est pas un chien de travail comme le sont les chiens de Bergers, bien que la police japonaise l'utilise comme chien renifleurs et chien de décombre, mais sûrement sur des lignées spécifiques.

    Dans Hatchi, on voit que le chien refuse d’aller chercher et de ramener la balle, est-ce que cette race est aussi têtue dans la réalité ?
    Le fait que Hatchi, dans le film, refuse d'aller chercher la balle, me fait éclater de rire ! C’est la pure vérité, c’est comme ça que sont les Akita Inu. Par exemple, l’Akita Inu adore la balade : s’il donne l’impression de vous snober lorsque vous lui montrez la laisse, il est en fait sur le qui vive.

    Pour quel type de personnes recommanderiez-vous cette race ?
    Je déconseille cette race aux personnes qui pensent que pour acheter un chien, il faut aller en animalerie... Je préfère également ne pas proposer d’Akita Inu mâle à des femmes seules ou âgées. J’ai conseillé une femelle Akita Inu à une famille où le père, militaire, était souvent absent.

     Il faut clôturer votre jardin, pour éviter des entrées extérieures de chiens. Le maitre idéal est celui qui a bien pris soin de réfléchir à l’inconvénient de la race : la dominance. Rappelez-vous que le maître, c'est vous. Avec la sortie de ce film, il va y avoir un engouement certain pour ce chien, je m’inquiète pour la race.

    On confond souvent les Akita Inu et les Shiba Inu. Quelle sont les différences majeures entre les deux races ?
    Vous croiserez plus de Shiba Inu au Japon que d'Akita Inu. Le Shiba Inu est plus petit (Shiba veut d’ailleurs dire « petit » en japonais) : 40 cm pour les mâles et 38 cm, pour les femelles contre 67 et 61 cm pour l'Akita (taille au garrot).

    Le Shiba Inu est très vif et est aussi monument national depuis 1937. Aussi très fier, il est plein d'entrain et toujours en mouvement, contrairement à l'Akita Inu.

    En tant qu’expert de la race, est-ce que l’histoire de Hatchi vous étonne ?
    Rendons à HACHIKO ce qui est à HACHI-KO (son vrai nom en Japonais). « Hatchi » n’est pas une légende mais une histoire vraie, et elle ne m'étonne pas du tout. Il n'y a pas plus fidèle que l'Akita Inu, c'est un pot de glue. Amoureux du maître, il  peut passer sa journée à vous lécher la main au pied du lit si vous êtes malade.

    La peau de Hachiko est conservée au musée Ueno à Tokyo. Il y a des statues d'Akita un peu partout dans le pays. L'Akita-Ken fait parti du patrimoine japonais, de leur culture, de la famille. C’est un symbole depuis toujours : autrefois de fierté et de noblesse, aujourd'hui de noblesse d'esprit. Il y a beaucoup de légendes sur l’Akita Inu, notamment du temps des Samouraïs. Hachiko, on aime ou on n'aime pas mais on est forcé d'y croire.

    Quels conseils donneriez-vous aux (futurs) propriétaires d’Akita Inu ?
    Les Akita Inu sont des dominants :
    1) Entre eux
    - Attention aux bagarres de chiens
    - Si vous voulez un Akita et avez déjà un mâle (toute race), prenez une femelle et vice versa
    - Pas de promenade sans laisse sans être sûr que vous etes seul

    2) Avec l'humain
    - Le maitre à la maison, c'est vous.
    - Certaines pièces doivent être interdites, comme la chambre
    - Prodiguez une éducation en douceur, zen, à la japonaise.

    Alain Kerloch Elevage familial d’Akita Inu
    «
    Des Joyaux du Soleil Levant »

    http://wamiz.com/chiens/actu/hatchi-les-conseils-d-un-eleveur-d-akita-inu-0688.html

  • Heureux Anniversaire Riku et Yoshi

    Voici déjà le premier anniversaire de Riku et Yoshi fils de Natsu

    you